MHSC : à quelques pas d’avoir la sanction de la LFP pour sa pelouse

Suite aux remarques reçues sur la qualité de la pelouse du stade de la Mosson, les Montpelliérains seraient prochainement sanctionnés par la Ligue de Football Professionnel si des mesures ne sont pas prises dans les plus brefs délais. En effet, la règle est très stricte en ce qui concerne les terrains qui vont accueillir le championnat de Ligue 1. Dernièrement, le FC Nantes ainsi que le PSG se sont tous plaints de la pelouse lors des rencontres qui ont eu lieu chez le MHSC. Y aura-t-il encore un prochain sur leur liste ?

Stade de la Mossone : des plaintes reçues récemment

Pas très accueillante, la pelouse du stade de la Mosson à Montpellier est en ce moment au centre de l’attention de la LFP. Sur les quelques dernières rencontres des Héraultais à domicile, les joueurs adverses ont souffert à cause de l’état du terrain en question. La pelouse est quasiment détériorée et a perturbé le jeu ainsi que la tactique de l’équipe visiteur.

Deux cas de plaintes reçues ! Le FC Nantes a fait part des perturbations occasionnées par l’état de la pelouse du MHSC lors de la rencontre du 9 septembre dernier. Récemment, le PSG a eu une belle excuse pour ne pas avoir marqué de but à Montpellier.

LFP : Le règlement en vigueur et la sanction y afférente

Le 15 juin dernier, le règlement sur la qualité des pelouses qui vont recevoir des matchs en Ligue 1 a été établi par le conseil d’administration de l’instance. Désormais, les équipes qui disposeront d’une pelouse de qualité médiocre seront sanctionnées par la LFP. Les conditions pratiques ! Si ces dernières auront une note inférieure à 10 sur 3 matchs consécutifs au championnat,  elles devraient payer une amende allant jusqu’à 50000 euros.

Bonnes nouvelles pour les Montpelliérains ! Ils bénéficieront de quelques semaines pour régler ce problème de pelouse grâce à la Trêve internationale de début octobre avant leur rencontre avec l’OGC Nice, le 15 du mois prochain.