MHSC : à quelques pas d’avoir la sanction de la LFP pour sa pelouse

Ligue 1, MHSC, LFP

Suite aux remarques reçues sur la qualité de la pelouse du stade de la Mosson, les Montpelliérains seraient prochainement sanctionnés par la Ligue de Football Professionnel si des mesures ne sont pas prises dans les plus brefs délais. En effet, la règle est très stricte en ce qui concerne les terrains qui vont accueillir le championnat de Ligue 1. Dernièrement, le FC Nantes ainsi que le PSG se sont tous plaints de la pelouse lors des rencontres qui ont eu lieu chez le MHSC. Y aura-t-il encore un prochain sur leur liste ?

Stade de la Mossone : des plaintes reçues récemment

Pas très accueillante, la pelouse du stade de la Mosson à Montpellier est en ce moment au centre de l’attention de la LFP. Sur les quelques dernières rencontres des Héraultais à domicile, les joueurs adverses ont souffert à cause de l’état du terrain en question. La pelouse est quasiment détériorée et a perturbé le jeu ainsi que la tactique de l’équipe visiteur.

Deux cas de plaintes reçues ! Le FC Nantes a fait part des perturbations occasionnées par l’état de la pelouse du MHSC lors de la rencontre du 9 septembre dernier. Récemment, le PSG a eu une belle excuse pour ne pas avoir marqué de but à Montpellier.

LFP : Le règlement en vigueur et la sanction y afférente

Le 15 juin dernier, le règlement sur la qualité des pelouses qui vont recevoir des matchs en Ligue 1 a été établi par le conseil d’administration de l’instance. Désormais, les équipes qui disposeront d’une pelouse de qualité médiocre seront sanctionnées par la LFP. Les conditions pratiques ! Si ces dernières auront une note inférieure à 10 sur 3 matchs consécutifs au championnat,  elles devraient payer une amende allant jusqu’à 50000 euros.

Bonnes nouvelles pour les Montpelliérains ! Ils bénéficieront de quelques semaines pour régler ce problème de pelouse grâce à la Trêve internationale de début octobre avant leur rencontre avec l’OGC Nice, le 15 du mois prochain.

Ligue 1 : les Montpelliérains ont tenu tête aux parisiens de Neymar Jr

Ligue 1, PSG, MHSC

Sans leur star brésilienne à la commande, le Paris Saint Germain a eu du mal à terminer les 90 minutes sans marquer aucun but face à Montpellier. Il s’agit notamment de la 7e journée de Ligue 1 qui s’est déroulé au stade de la Mosson ce samedi. La rencontre s’est terminé sur un nul 0 à 0. Aucune des deux formations n’a marqué. Ce qui a stoppé une longue série de victoire du club de la capitale depuis le début du championnat.

MHSC 0 – PSG 0 : la bonne stratégie adoptée par Montpellier

Comme la dernière fois où Montpellier a donné une leçon aux parisiens 3 buts à rien en sa faveur, les hommes de Michel Der Zakarian ont su retenir les attaquants titanesques d’Emery sans Neymar Jr, blessé récemment.

En effet, l’entraîneur Héraultais a choisi une bonne tactique pour contrer la rapidité des Cavani, Mbappé et compagnies. Il a concentré ses joueurs en défense. C’est son « Recette miracle » d’il y a neuf mois qui l’a poussé à prendre cette décision. Et cela a bel et bien marché confirme Hilton, capitaine et doyen de cette équipe Héraultaise. Jusqu’à la fin du temps réglementaire, aucun joueur n’a pu mettre le ballon au fond du filet. Entre autres, les Montpelliérains ont tout donné malgré le manque de condition physique face à cette équipe qui maîtrise une remontée de balle rapide. Mais, l’absence d’Hormis Sio a également remarqué en attaque pour MHSC.

La zone rouge évitée pour le MHSC

A part la stratégie mis en place par Der Zakarian, les Montpelliérains ont été conscients de l’aide qu’a procuré leur pelouse en stoppant la vitesse des parisiens. Ils ont pu se replacer au bon moment à chaque attaque. Enfin, ce match nul leur a offert le maintien de leur place qui se trouve au 12e du classement général. Ils ont été épargnés de la zone rouge face à une telle équipe.

Ligue 1 – PSG : Cavani et Neymar seraient-ils loin d’être les meilleurs amis ?

PSG, Neymar, Cavani

Après le fameux « Penaltygate » contre l’OL récemment, l’affaire entre Cavani et Neymar Jr fait toujours le buzz dans le milieu du foot. Les deux protagonistes du Paris Saint-Germain n’ont toujours pas trouvé une entente sur le tireur de penalty du club de la capitale. D’ailleurs, le président de cette formation parisienne, Nasser Al Khelaifi s’est interposé entre ses joueurs en essayant de calmer la tension. Il a du faire une offre qu’aurait refusé son attaquant uruguayen.

Le clash entre Cavani et Neymar

 Lors de la 6e journée de Ligue 1 qui s’est tenue au Parc des Princes opposant le PSG aux Lyonnais, les deux stars de l’équipe parisienne dont Edinson Cavani et Neymar Jr ont eu de gros problèmes sur le terrain. La nouvelle recrue du club a voulu tirer le penalty alors que l’uruguayen ne l’a pas laissé faire.

Malgré tout cela, le penalty de Cavani a été arrêté par le portier lyonnais, Anthony Lopes. Ce qui aurait rendu plus furieux le buteur uruguayen en plus d’un mal entendu entre Dani Alves et les deux joueurs en question qui s’est déroulé lors d’un coup franc. Selon certaine information, les deux joueurs ne sont pas encore les meilleurs amis même si certains joueurs ont voulu apaisé la tension.

L’intervention de Nasser Al Khelaifi, président du PSG

En effet, le PDG du club de la capitale aurait essayé de calmer à son tour la querelle entre ses deux meilleurs joueurs. Mais, il a plutôt fait une offre à Edinson Cavani pour qu’il arrête de tirer les penalties. C’est une offre qui s’élève à 1 million d’euro, soit le même montant qu’il devrait toucher s’il termine meilleur buteur de Ligue 1 en fin de saison. Cependant, l’uruguayen n’a pas accepté une telle proposition qui semblerait-il nuire à son éthique de footballeur.

Ligue 1 – 7e journée : l’Olympique de Marseille s’est bien battu face à Toulouse FC

Ligue 1, OM, Toulouse FC

Ce dimanche, lors de la 7e journée de Ligue 1, l’OM s’est montré plus décisif que jamais avec une entrée bien réussite aussi bien au niveau de la défense qu’au niveau des attaquants. Le club phocéen a remporté le match deux buts à rien face aux toulousains au stade Orange Vélodrome. Il s’agit notamment de leur seconde victoire à domicile depuis le début du championnat.

Le résumé du match entre Marseille et Toulouse

A l’occasion de la 7e journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille a accueilli Toulouse FC au stade Vélodrome ce dimanche.

Après quelques moments de faiblesses dont deux défaites, le club marseillais s’est vu plus déterminé à jouer le match contre les Toulousains. L’entraîneur de Marseille, Rudi Garcia a bien enjolivé sa formation 4-2-3-1 pour offrir à ses hommes plus d’aisance sur le terrain. De ce fait, les marseillais ont créé plusieurs occasions de tirs biens cadrés. Vers la 33e minute de jeu, Florian Thauvin a ouvert le score. Mais, l’exploit des marseillais ne s’est pas resté là. A la 61e minute de jeu, sur un coup de pied de coin de Payet, Lucas Ocampos a marqué le second but. Et le score a été maintenu à deux buts à rien jusqu’à la fin du temps réglementaire.

Un changement au niveau du classement général de Ligue 1

Avant le coup d’envoi, les deux équipes ont bel et bien été conscientes de l’enjeu du match avec OM à la 6e place et Toulouse à la 13e place. En effet, après le résultat de la rencontre, l’équipe de Frank McCourt a gagné la 5e place. Malheureusement, la formation de Pascal Dupraz est à quelques points de la zone rouge en perdant une place, 14e. Entre autres, les olympiens auront encore à affronter de grosses pointures dont le PSG le 22 octobre prochain.